Chad: Coordonnateur Pillier Résilience et Adaptation aux Changements Climatiques (RACC)

9 March 2017 | Care

 

View Original Posting

 

Sommaire du poste

Ainsi, dans sa structure du bureau pays, 2 coordonnateurs de haut niveau sont prévus d’être recrutés pour assurer le leadership dans les 2 piliers respectifs en appui au Directeur Adjoint en charge des programmes au Tchad, mais aussi des experts techniques dans les domaines clés cataliseurs de transformations/changements positifs comme la santé sexuelle et reproductive, la lutte contre les violences basées sur le genre, la lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dans un contexte de vulnérabilité chronique accentué par les variabilités climatiques et les chocs économiques et sociaux réccurents.

CARE International est présente au Tchad depuis 1974 auprès des populations locales et des réfugiée dans les régions situées au Centre, à l'Est, et au Sud du pays et ce ; grâce à ses différentes bases installées à Biltine, Goré, Maro et Haraze et de son bureau national à N'Djamena.

 

Dans sa stratégie de Programme 2014- 2018, les interventions de CARE au Tchad  sont axées autour des trois priorités programmatiques à savoir : (1) Le renforcement de la résilience des femmes et filles vulnérables aux changements climatiques ; (2) Le droit et empowerment des femmes et des filles, et (3) la réponse humanitaire,  avec en transversal  l’égalité homme-femme et la gouvernance.  L’approche de travail/rôle de CARE sera essentiellement centrée sur l’introduction de nouveaux modèles programmatiques porteurs d’innovations et d’impact, le partenariat renforcé avec les organisations, les institutions locales et la société civile,  la mise à l’échelle et le plaidoyer.

 

Le contexte socio-économique reste complexe au Tchad avec d’un côté la réactivation des conflits dans les pays frontaliers qui engendrent des aflux massifs de réfugiés et personnes retounées et  de l’autre les effets de la variabilité climatique et des  crises  alimentaires et nutritionnelles chroniques et récurrentes. Ces situations se développent avec une trame de fond constituée de défis liés aux pesanteurs sociales et de droits particulièrement pour les femmes et les jeunes filles.

 

Pour porter cet agenda, le bureau pays de CARE s’est réorganisé pour mettre en place un modèle opérationnel efficient  et producteur d’impact, et concevoir /développer des programmes cohérents en conformité avec les piliers stratégiques (Droits et empowerment des femmes et des filles, Résilience et adaptations aux changements climatiques, Humanitaires ) qui devraient à terme permettre d’atteindre le but du changement de CARE au Tchad pour les prochaines années selon lequel : « D’ici à 2025, les femmes et filles jouiront de leurs droits grâce à un environnement  sécurisant, libéré de la pauvreté et de l’injustice sociale » Care International 2020 Strategy.

 

Les présents termes de reférences sont relatifs au Coordonnateur du Pilier de Programme « Résilience et adaptations aux changements climatiques».


Interactions clés

 

Les interactions du coordonnateur du Pilier RACC sont :

Internes:

Directeur des Programmes (ACD-Programme)
Les experts en Résilience, Sécurité Alimentaires et Nutrition
Les chefs de base
Les chefs de projet
L’équipe de suivi évaluation
Les coordonnateurs des autres piliers

 

Externes:

Les bailleurs
Les autorités locales et nationales pertinentes
Les groupes de discussion et de coordination
Les agences des nations unis pertinentes
Ratio sommaire : interne (80%) : externe : 20%

 

Responsabilités et tâches principales

Le/la coordonnateur (trice) du Pilier Programmatique Renforcement de la Resilience et Adaptation aux Changements Climatiques a pour resposabilités principales de fournir des orientations en matière de gestion technique, de contrôle de la qualité des interventions et de développement des capacités sur les aspects de programmation relatifs aux changements climatiques  y compris les stratégies d’adaptation aux variabilités climatiques et la résilience. Il ou elle assure la viabilité technique (conception technique et cohérence interne du programme avec les autres piliers, qualité des approches et innovations) et financièrede la structure organisationnelle du programme. Il ou elle est responsable aussi de la gestion de l’apprentissage,la definition des axes et stratégies de partenariat, mais aussi la coordination de la mise en place et l’implémentation d’un ensemble de mesure et démonstration de l’impact à des fins de plaidoyer et de mise à l’echelle. Il ou elle est responsable de la visibilité des actions de CARE dans le secteur relevant de son pilier programmatique. Il ou elle assure la supervision des chefs d’initiatives relevant de ce pilier.

 

1. Développement de programme (15%)

  • Assurer la définition du cadrage stratégique du pôle programmatique avec un objectif de changement/transformation sociale clair et précis ; des indicateurs de mesures de changement, et des lignes directrices pour la mise en œuvre de la priorité programmatique liée à la résilience et à l’adaptation aux changements climatiques (et en assurer le lien avec la stratégie globale de programme et la vision 2020 de CARE International CI) ;
  • Coordonner le travail de développement de programme et la conception et l’écriture des propositions et des budgets dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de résilience et adaptation aux changements climatiques ;
  • Appuyer la réorganisation/restructuration des projets/initiatives concourant à la priorité programmatique y compris la proposition d’une structure opérationnelle de mise en œuvre et de pilotage stratégique du pilier Résilience et Changement Climatique ;
  • Définir la stratégie opérationnelle de mise en œuvre et de gestion du Pilier Résilience et Changements Climatiques de manière cohérente : partenariat, plaidoyer, mesure de l’impact, etc. ;
  • Concevoir deux à trois initiatives de programme clés en lien avec le pilier Résilience et Changements Climatiques et qui en constitueront l’ancrage ;
  • S’assurer de la prise en compte des problématiques de résilience et changements climatiques dans les préoccupations et initiatives de développement durable au sein de l’organisation ;
  • Concevoir et élaborer les outils de suivi de la mise en œuvre et des impacts des programmes et projets liés au pilier résilience et adaptation aux changements climatiques en lien avec la
  • Coordonnatrice Suivi-Évaluation, Mesure d’Impact et Apprentissage ;
  • Garantir la cohérence et la pertinence du pilier résilience et adaptation aux changements climatiques en lien avec les politiques et programmes de l’État tchadien (PND, PANA, etc.).

 

2. Mise en œuvre du programme et qualité programmatique (20%)

  • Fournir un appui stratégique et technique aux chefs de projets/initiatives de programme sur la résilience et adaptation aux changements climatiques ;
  • Appuyer le développement des capacités et d’apprentissage aux équipes de projets pour assurer qu’ils comprennent, s’approprient et mettent en œuvre de manière appropriée la stratégie de CARE Tchad en matière de résilience et d’adaptation aux changements climatiques à travers des activités de coaching, développement et mise en œuvre des méthodologies de formation ; des fréquentes visites de suivi et supervision des programmes ;
  • Assurer la responsabilité de la qualité des documents produits (propositions, rapports de recherches, études, évaluations, etc.) dans le cadre du programme résilience et adaptation aux changements climatiques avant toute diffusion ;
  • Capitaliser les acquis des programmes et projets intégrant le pilier résilience et adaptation aux changements climatiques et en assurer la diffusion ;
  • Élaborer un cadre de prise en compte des recommandations des évaluations environnementales et sociales (EIES, NE, etc.) dans la mise en œuvre des programmes et projets de CARE.

 

3. Suivi-Evaluation, rapportage, mesure de l’impact et plaidoyer ( 15%)

  • Assurer le suivi-évaluation de la qualité du programme en collaboration avec les groupes de travail pertinents à l’intérieur de CARE International en vue d’un apprentissage, application et de partage des connaissances ;
  • Assurer la qualité et la régularité de rapportage aux bailleurs, au gouvernement du Tchad pour l’ensemble des initiatives relevant du Pilier Résilience et Adaptation aux Changements Climatiques ;
  • Représenter CARE dans les réseaux pertinents, rencontres et autres événements importants en lien avec le Pilier Résilience et Adaptation aux Changements Climatiques au Tchad ;
  • Établir des partenariats avec d’autres acteurs y compris (mais pas seulement) les ONGs nationales et internationales ; les agences du gouvernement/départements ministériels en charge des questions de résilience et changements climatiques ; les bailleurs et les agences des Nations Unies.

 

4. Construction,  gestion cadre de partenariat stratégique (20%)

  • Appuyer l’évaluation/l’identification des partenaires stratégiques et opérationnels dans la mise en œuvre de la stratégie Résilience et Adaptation aux Changements Climatiques de CARE Tchad ;
  • Appuyer le développement des partenariats utiles, stratégiques et durables en lien avec le but de changement attendu dans la stratégie de Résilience et Adaptation aux Changements Climatiques de CARE International au Tchad ;
  • Veiller à la bonne qualité des relations à travers l’appui apporté aux OCB par les OSC, les services techniques et les autres partenaires stratégiques du programme pour la qualité des services rendus ;
  • Être en mesure de négocier et d’établir des partenariats fructueux avec les OSC, l’État, les secteurs privés et les bailleurs ;
  • Appuyer le processus de renforcement des capacités et accompagnement des organisations de la société civile partenaires dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de Résilience et Adaptation aux Changements Climatiques.

 

5. Représentation et coordination (10%)

  • S'informer sur les plans et activités du programme de la mission et en tenir compte dans la programmation globale ;
  • Elle/il doit assurer la coordination de la planification et de la mise en œuvre des initiatives de projets, et autres cadres de coordination au sein de la Mission comme les réunions de programme trimestrielles, hebdomadaires, etc.
  • Assurer une bonne collaboration avec les autorités locales en les gardant toujours informées des activités du secteur dans leur zone respective ;
  • Chercher et partager avec d’autres organisations et les membres de CARE International qui ont répliqué la méthodologie des informations de programmation et des leçons acquises (succès ou échec) dans les secteurs appropriés pour pouvoir les appliquer dans des autres projets de CARE ;
  • Assister aux réunions régulières de comité de direction de CARE Tchad, aux autres cadres de concertation initiés par CARE ou avec d’autres ONGs et organismes travaillant dans les mêmes régions tant au niveau national qu’international ;
  • Encourager un esprit d’équipe entre tous les projets (avec l’appui et conseil des Experts thématiques) en organisant des activités communes, assurant que tout le personnel respecte l’organisation interne mise en place par le programme, le Code de Conduite de CARE et les valeurs fondamentales ;
  • Assurer que les interventions du programme sont cohérentes et/ou complémentaires par rapport aux autres projets de CARE et des autres ONGs et agences de développement travaillant dans les mêmes régions (stratégies résilience Sahel de CARE ; Initiative AGIR ; SISAAP ; Plan National d’Adaptation aux Changements Climatiques ; PNUD ; etc.).

 

6. Gestion financière et relations avec les bailleurs  (10%)

  • Appuyer les chefs de projets et d’initiatives dans la gestion efficace du programme dans le domaine financier et ressources humaines ;
  • Préparer/approuver les budgets et assurer leur adéquation avec l’enveloppe notifiée par le bailleur ;
  • Suivre de près les déboursements de fonds par le bailleur ;
  • Suivre de près la comptabilité de toutes les dépenses engagées par le programme et collaborer avec la section de comptabilité de CARE pour suivre la situation financière et procéder à une analyse mensuelle du rapport de dépenses ;
  • Veiller au respect des procédures financières et comptables par les Chefs d’initiatives et/ou sous-programme ;
  • Approuver les grands achats proposés par les Chefs de projet et ou sous-programme conformément aux procédures de CARE Tchad ;
  • Approuver les pièces de base pour les décaissements de fonds pour le programme ;
  • Approuver les demandes d’avance pour le programme et veiller à leurs liquidations ;
  • S’assurer d’une gestion efficace et rationnelle du budget par les Chefs de projet et ou sous-programme.

 

7. Administration et gestion des ressources (10%)

  • Assurer que le programme dispose de ressources et de moyens adéquats ;
  • Assurer l’approvisionnement du programme en ressources financières, matérielles et services.  Respecter les politiques d’achats de CARE. Approuver un plan d’achats annuel et trimestriel soumis par les projets et sous programmes au service d’achat à Ndjamena ;
  • Assurer le respect des politiques administratives de CARE et du bailleur de fonds, en veillant à l’intégrité, à la sauvegarde et à la bonne utilisation des actifs du programme ;
  • Tenir ou assurer la tenue à jour des descriptions de poste pour le personnel de programme ;
  • Contribuer à la préparation et à l’exécution d’un plan de formation du personnel du programme en se basant sur les évaluations annuelles et les documents de projet ; suivre les résultats de la formation afin de s’assurer de l’efficacité du programme ;
  • Fournir une supervision continue de la performance du personnel et réagir au moment opportun à la performance exceptionnelle ou inacceptable ;
  • Conduire les évaluations annuelles de performance pour le personnel supervisé directement et assurer que ces évaluations sont conduites pour le personnel supervisé indirectement.

 

Responsabilité financière

Montant du budget géré en dollars : $5 000 000
Montant du pouvoir de signature en dollars pour cette personne:  $ 15 000

 


Personnel

Nombre de personnel international géré: 2
Nombre de personnel national géré: 7 chefs de projet et un assistant à recruter

 


Conditions de vie et de travail  

Lieu: Ndjamena, capital du Tchad

 


Pourcentage du temps de voyage estimé : 40% en mission d’appui sur le terrain

Conditions spéciales (par exemple: disponibilité des écoles de base, installations médicales, situation d’urgences): R&R périodique


Qualifications

Requises

  • Expérience internationale d’un minimum de 5 ans avec une ONG Internationale à un poste ayant des responsabilités similaires.
  • Un minimum de 5 ans d’expérience en gestion/conception et mise en œuvre des programmes liés aux changements climatiques dans les pays en développement notamment dans un pays du Sahel. Démontrer d’excellentes capacités en matière de développement de programmes/projets et une compréhension claire sur les questions de résilience et adaptation aux changements climatiques ;
  • Démontrer une compréhension claire et pertinente sur les questions de genre et d’empowerment des femmes et des filles et un engagement aux approches de CARE y compris la sensibilité aux questions des diversités ethniques et culturelles ;
  • Avoir une excellente aptitude linguistique notamment une maitrise parfaite du français et de l’anglais comme outils de travail à l’écrit et à l’oral ;
  • Avoir une excellente connaissance et maitrise de l’outil informatique : EXCELL, Word ; Power point ; autres logiciels de gestion des bases de données (SPSS ; Sphinx, etc.).

 

Souhaitées

  • Les expériences et connaissance du contexte de travail au Tchad et particulièrement de la bande sahélienne;
  • Expérience de travail avec CARE
  • Connaissance de la langue arabe parlée

 

Compétences clés

  • Démontrer une expérience dans le domaine de renforcement des capacités de staffs et partenaires locaux et un habilité prouvée de coaching et de motivation des staffs;
  • Avoir une forte capacité et aptitude de communication interpersonnelle y compris le développement des relations de collaboration productive avec les staffs et les acteurs externes;
  • Démontrer un habilité à gérer des plans de travail et des priorités et de travailler de manière autonome y compris dans un environnement de stress et avec des moyens limités;

 

Éducation & Formation

  • Au minimum BAC+ 5 (e.g. Master 2) dans les disciplines pertinentes (Sciences Agronomiques, climatologie, gestion de l’environnement, Économie Rurale, Sciences Sociales, ou une combinaison équivalente d’expériences.

 

 

Return to Jobs